Posted 2012/1/22

Colombie: Le défenseur des droits humains M. Abelardo Sánchez Serrano menacé de mort avec une arme à feu

Abelardo Sánchez SerranoAbelardo Sánchez Serrano

Le 13 janvier 2012, le défenseur des droits humains M. Abelardo Sánchez Serrano a été menacé par deux inconnus qui circulaient à moto à Barrancabermeja.

Abelardo Sánchez Serrano est membre du conseil de direction de la Corporación Regional para la Defensa de los Derechos Humanos – CREDHOS (Corporation régionale pour la défense des droits humains).

CREDHOS organise des formations sur le thème des droits humains et du droit humanitaire international, et rassemble les plaintes concernant les violations des droits humains et crimes contre l'humanité commis par les groupes paramilitaires et les membres des forces de sécurité, notamment les crimes liés aux exécutions extrajudiciaires dans la région.

Abelardo Sánchez Serrano a participé à la 6ème Plateforme de Dublin en septembre 2011.

Le 13 janvier 2012 vers 09h20, deux hommes sur une moto de course bleue avec des bandes noires, se sont approchés d' Abelardo Sánchez Serrano alors qu'il se dirigeait vers les bureaux de CREDHOS. Les deux hommes l'ont intercepté dans la rue 22, dans le quartier de Torcoroma, et ont braqué un revolver vers sa poitrine en disant "dejen de estar denigrando de la fuerza pública que ya tenemos a un hijueputa guerrillero de Credhos encarcelado y que si es necesario si hay quedarle al resto, pues lo haremos para acallarlos; y antes de irse, dijeron: que tenía setenta y dos horas para salir de la ciudad" (arrête de dénigrer les forces publiques, on a déjà un fils de pute guérillero de Credhos en prison, si c'est nécessaire on s'occupera du reste, on vous fermera la gueule) les coupables ont aussi averti Abelardo Sánchez Serrano qu'il avait 72h pour quitter la ville.

Le porte-parole de CREDHOS, M. David Rabelo Crespo est emprisonné depuis septembre 2010, et est poursuivi pour complot visant à commettre un crime et meurtre avec des circonstances aggravantes. Ces accusations ont été portées par un ancien membre d'un groupe paramilitaire. Depuis qu'il est détenu, il aurait été plusieurs fois menacé directement et victime de harcèlement. Front Line Defenders suit l'affaire de David Rabelo Crespo depuis son arrestation en septembre 2010.

Abelardo Sánchez Serrano a été menacé moins de 24 heures après qu'il a joué le rôle de porte-parole lors d'une conférence de presse où CREDHOS et d'autres organisations sociales de la région de Magdalena Medio ont annoncé officiellement qu'ils commémoreraient le massacre de la Rochela en 1989, le 18 janvier 2012. Le massacre avait eu lieu dans la municipalité de Simacota; 12 des 15 hauts fonctionnaires qui enquêtaient sur des crimes commis dans la région de Magdalena Medio par des paramilitaires et des membres des forces armées avaient été tués. En janvier 2012, la Cour Constitutionnelle de Colombie a ordonné des mesures de protection urgentes pour les victimes qui ont survécu au massacre, soulignant que l'Etat n'avait pas, à ce jour, mis en place la protection nécessaire.

Front Line Defenders considère que ces dernières menaces contre Abelardo Sánchez Serrano font partie d'une plus vaste campagne de menaces, intimidations et harcèlements contre les membres de CREDHOS et d'autres organisations qui opèrent dans la région. Entre 1991 et 1992, six membres actifs de CREDHOS ont été tués et d'autres forcés de s'exiler. CREDHOS et d'autres organisations sociales de la région ont été menacés de mort à neuf reprises en 2008, par des groupes paramilitaires, et 12 fois entre 2009 et 2011.

Front Line Defenders estime que les menaces de mort proférées contre Abelardo Sánchez Serrano ont un lien direct avec son travail en faveur des droits humains, notamment avec son appartenance à CREDHOS. Front Line Defenders est extrêmement préoccupée pour l'intégrité physique et psychologique du défenseur.

Fichier attachéTaille
fld_ua_pres_abelardo_sanchez_serrano_.pdf136.28 Ko

Action Update Needed. Before taking further action on this case please contact info@frontlinedefenders.org for further information